Nouvelles productions

REVOLUTION

RUDOLF

GAME ON BABY

THE WOOD HOUSE 

2022

2022

2022

2015

2022

Boisakré productions

EN TOURNAGE ou PRÉPA

FESTIVALS / PRIX

Dominique Cerf, Il y a quelqu'un là-dedans

J’ai rencontré Dominique Cerf en 2019. Sa personnalité m’a interpelée sur le champ. Très vite l’idée de faire un film sur elle, avec elle, s’est imposée. Ce sera un portrait mais aussi une expérience créatrice à deux.
Dominique vit dans une maison atypique, dernière maison en bois au coeur de la cité phocéenne, sorte de relais de chasse (sans fusil), aux murs de planches couverts de trophées de cervidés naturalisés.
Son oeuvre est engagée avec un lien à la fois à sa propre histoire, un lien à son patronyme et un lien revendiqué avec toutes les femmes artistes qui ont été insuffisamment représentées voire ostracisées, celles qu'elle a choisies.

atelier01bd.jpg

PORTRAITS D'ARTISTES MARSEILLAIS

Caroline de OTERO et Catherine GUILLAUD ont réalisé quatre premiers Portraits avec le financement du gouvernement français (Chèque France numérique / plan de relance). Marta Santos, Izabela Kowalczyk, Bernard Boyer et Laurent Galland ont été filmé dans leurs ateliers Marseillais. En Février dernier, les films ont été projeté à Marseille devant un large public de professionnels de la Culture, puis à Pertuis, qui accueillera en Juillet prochain une exposition des quatre artistes à la Chapelle St Jacques. Cette exposition est organisée par BoiSakré productions.

Un sanglot dans la gorge, Histoire(s) du camp de Gurs 1939-1945

Mention Honorable Humanitarian Awards Best Shorts Compettion 2020

Sélection Officielle Cine Politico dirogido por Mujeres Madrid 2018.

Prix du Documentaire Festival International Cinéma Indépendant SMR13 à St Mitre les Remparts 2018.

Un documentaire original sur l'histoire méconnue du Camp de Gurs qui interna des réfugiés espagnols et
basques à partir de 1939, puis des "indésirables" et des juifs, et ne ferma ses portes qu'à la fin de l'année 1945.

Ce documentaire vise à ne jamais oublier les heures sombres de notre passé, et à transmettre les valeurs de notre devise républicaine "Liberté, égalité, fraternité" afin que l'histoire ne se répète pas ; un message pour les générations à venir, afin que ces camps disparaissent, quels que soient leurs noms (camp d'internement, de rétention, d'accueil...), en France, en Europe, en Afrique et partout dans le monde, ou retrouvent au moins le visage de l'humanité et de la dignité, pour donner asile et refuge aux populations fuyant la guerre.
Ce film ouvre le débat sur le problème récurrent et terriblement actuel de l'accueil des réfugiés en France et en Europe, car ceux que l'on nomme aujourd'hui pudiquement "migrants" sont aussi, principalement des réfugiés de guerre.

Un film réalisé par Caroline de Otero, écrit par MC Albanési, co-produit par Crossing'Art et BoiSakré productions.

jacGurs.png
Award.jpg
Affiche.jpg
#1.jpg
réseaux sociaux
  • facebook-square
  • youtube-square

Rejoignez-nous

Visionner